Category ArchiveActivités

Les 144h de la murder – 3 GN annoncés!

La semaine estivale d’écriture de GN petit format a pris fin le samedi 18 août avec ses 8 participant.e.s cette année (Yohann Thenaisie, Loïc Bullot, Rémi Clerc, Carina Freire, Yannick Trolliet, Barnabé Dumont, Gabrielle Cheseaux, Léo Caduff). Résultats: 3 GN annoncés dans le calendrier de SIDH, en deux éditions chacun (et plus si affinités)! Des formats très différents, des ambiances changeantes, des mécaniques de jeu variées… N’hésitez pas à explorer ce qui a été créé en vous inscrivant à tous!

La vie des PNJ

Imaginez-vous dans un jeu vidéo RPG où le Héros, entre deux quêtes de la plus haute importance, s’arrête dans La Taverne. Projetez-vous maintenant dans les Personnages Non Joueurs qui se trouvent stockés dans cette taverne et qui s’apprêtent à faire vivre au Héros sa plus mémorable aventure… Boîtes de texte à réponse pré-écrites, skip de dialogues, sauvegardes et bugs de console… Venez incarner un PNJ tout en restant PJ!

Prévu pour 10 joueur.euse.s.

DATES: 10 et 11 novembre 2018 (2 éditions).

La Toupie

 

L’aile de cet internat accueille des enfants de 4 à 10 ans dont l’équipe encadrante prend soin. Mais la folie, la démence, la psychose, font qu’on ignore aisément qui on est vraiment au-delà du bambin naïf… Créez votre personnage à partir de cartes issues du jeu Dixit et faites-le évoluer en modifiant ses souvenirs au cours d’une enquête psychédélique.

Prévu pour 6 joueur.euse.s.

DATES: 1er et 2 décembre 2018 (2 éditions).

L’étincelle du printemps

Une famille de la Nation: l’aîné travaille pour les forces armées du Régime, la cadette est étudiante progressiste, la mère est le symbole de l’unité familiale, l’oncle est oppressé et en misère et le cousin a le sang qui bouillonne… Vivez chaque courte scène avec un personnage fixe ou changeant pour prendre part à l’histoire d’une révolution.

Prévu pour 5 joueur.euse.s.

DATES: 2 et 3 février 2018 (2 éditions).

 

Bloquez déjà les dates et surveillez SIDH: les inscriptions seront annoncées évènement par évènement.

Faërie “Glaces” – Rumeurs

[Cet article sera édité jour après jour avec de nouvelles rumeurs sur ce qui peut s’entendre dans les tavernes et sur les chemins au pied de la Montagne Faronne… Bonne immersion!]

La Capitaine Syn’ fait taire un ivrogne (17.09.18)

– Tu y crois, à ce que Kel’ raconte?
– Kel’? Ce gosier sans fond? Il aurait vu des choses que ça ne m’étonnerait pas que ça vienne de ce qui lui reste de cerveau…
– Tu es un peu dure avec lui… Il se fait marcher dessus par tout le monde, tous les villageois lui crachent à la figure.
– Et ben là où il est, plus personne ne lui marche dessus ou ne lui crache à la figure. La prison lui fera le plus grand bien.
– Quand même, la prison! Il n’a commis aucun délit si ce n’est celui d’envahir les oreilles des villageois avec ses histoires de bêtes inconnues et de Lucioles… Et qui va s’occuper de sa fille?
– Oh, sa fille s’est toujours débrouillée sans son affreux père, elle tiendra bien ces quelques jours de détention. Elle ne verra pas la différence, c’est moi qui te le dis. Et puis écoute, je la connais, la Capitaine. Elle a largement assez à faire avec le brigandage et les visiteurs inattendus pour pas devoir se rajouter la terreur d’une attaque de bêtes ou je ne sais quoi sur le dos. Et puis en l’absence du Maire, c’est elle qui représente l’autorité de la ville. Qui voudrait d’un soûlard dans les pattes à un moment pareil?

Des tribus orcs se rassemblent en Côte Dystor (16.09.18)

– Ils ont des Nouvelles Neiges aussi là-bas?
– En Côte Dystor? Oui, il semblerait bien. Je pense qu’on est l’endroit de Fan Unita où la température baisse le moins vite. Mais j’ai aucune idée de pourquoi. Enfin, ça ne change rien au problème des tribus orcs.
– Mais je ne te suis pas, pourquoi est-ce que ça devrait être un problème?
– Que ces tribus se rassemblent?
– Oui. Ils sont dans une situation qui devient gênante, ils se retrouvent entre eux pour faire face à l’hostilité de leur environnement et du coup, ils se protègent comme ils le peuvent.
– Mais on ne parle pas d’Orcs citadins ici. On parle de tribus. Les tribus, qu’elles soient orcs, squamates ou solariennes sont assez difficilement intégrées à la modernité. Et à nos coutumes et moeurs. Regarde comment on gère l’arrivée de quelques familles éparses et imagine maintenant qu’on recueille 50 Orcs qui pourraient considérer le pillage comme une valeur fondatrice.
– Tu exagères et tu tiens des propos que je refuse d’entendre.
– Et bien garde tes bouchons et tes oeillères! Et souviens-toi de mes paroles quand tu seras mis face au fait accompli! Il sera alors temps de savoir les entendre.

Brigandage sur les chemins (15.09.18)

– Père, pourquoi partez-vous ainsi d’un pas si vif, je ne voulais pas vous offenser!
– Te voilà fier de toi? Tu n’as donc aucun respect pour ton père et ce qu’il a fait pour toi, fils indigne!?
– Mère, cela m’a échappé…
– “Cul-terreux”, quel culot! Autre chose t’échappera si tu ne veilles pas à tes paroles: ton héritage.
– Je suis désolé… PÈRE! JE SUIS DÉSOLÉ! REVENEZ DONC VERS NOUS! ON NE VOUS VOIT PLUS!
– …Attends Mahin… J’entends quelqu… Arrête-toi!
– Mère? Qu’est-ce q…
– Tiens, tiens, tiens… Une petite famille noble, on dirait? Et les gars, ramenez donc le patriarche par-là, on a la mie et le rejeton! Pas de mouvement brusque, mes collègues derrière vous ne souhaiteraient pas que vous vous encoubliez sur leur lame… Videz vos bourses dans ce sac. On prend aussi toutes vos potions et plantes.
– Je… Tenez, prenez tout le sac… Tout est là… Mais épargnez nos vies, je vous en prie! Mon fils n’est même pas encore majeur.
– Dóch, tu vérifies le sac. Zikhan, tu fais taire la truie. Anem, Hunkass, ligotez-les et on s’en va.
– Mais… Je vous ai déjà vu, vous…
– Tais-toi Mahin, fais ce qu’ils demandent, c’est tout!
– Vous n’étiez pas mort? Pendu à Soreloge, à quelques lieues d’ici?
– De quoi il parle, Anem?
– J’en sais rien, mais je vais me faire un plaisir de le saucissonner comme il faut. Et le bâillon ne sera pas de trop.

Appel général à l’hospitalité (14.09.18)

– Donc c’est officiel? On est désormais obligé d’accueillir les différents voyageurs, étrangers et réfugiés qui arrivent dans la région?
– Ben c’est ce que dit le décret en tout cas. Apparemment c’est le cas partout où le froid n’est pas meurtrier. Les nouvelles neiges et la baisse des températures ont déjà fait des morts.
– Des malades et des croulants.
– Mais c’est pas ton manque d’empathie qui décide des lois.
– Tu vas voir où va te mener ton empathie quand tu n’auras plus de quoi manger parce qu’on sera venu mourir chez toi et t’entraîner dans la chute.
– Tu ne comptes pas te rebeller contre la garde tout de même?
– Évidemment pas, quelle idée… Non, je n’aimerais juste pas être forcé à donner mon lit au premier passant venu, c’est tout. Leur décret est clair, il me pose un gros problème, mais il est clair, et je ferai de la place pour l’honorer, parce que je suis citoyen de Pereipi et que je me plie à ce qui m’est demandé.
– Il paraît que l’île d’Horizon et la Forêt du Masou ont déjà vu partir près d’un tiers de sa population… Tu imagines le nombre de personnes qui doivent être en route et qui vont arriver dans nos contrées encore tempérées?
– En tout cas, c’est loin de me réjouir, je peux te l’assurer… Peut-être que quand ils arriveront le décret ne suffira plus. Peut-être qu’on n’aura vraiment pas la place de les loger. Peut-être que ce sera chacun pour sa pomme. Et là, je te garantis que je ne serai pas prête à laisser ma chaumière sans me battre.
– … Vivement le retour du Maire Emidan…

Cueillette infructueuse (13.09.18)

– Tu vois quelque chose?
– Non, rien du tout. T’es sûr que c’est là qu’il se trouve, son coin à plantes?
– Ben Mägi m’a dit: “tu sors du village, tu fais environ 100 pas en direction du Royaume d’Urik, au sud-est, et tu tombes dessus, tu peux pas les manquer”.
– Elle est venue quand la dernière fois pour cette cueillette?
– J’en sais rien… Probablement au cycle dernier… En tout cas, là, je ne vois pas de trace de Fégane… Ni aucune autre plante d’ailleurs…
– Bon, on rebrousse chemin? Mes fils m’attendent à la maison, je ne vais passer le reste de la journée à courir après des plantes qui n’existent pas. On passera en revenant sur notre coin habituel, ça aura probablement repoussé.
– Oui, mais si on n’a de nouveau presque que des Suellanites, c’est pas sûr que ça vaille la peine d’y aller aussi souvent…
– Bah, on demandera à un Transmutateur de faire le boulot, si on a besoin d’autre chose.
– Bonne idée. Allez, retournons chez nous! Plus on s’attarde ici, plus il y a de chances pour qu’on nous fiche un voyageur dans le lit et qu’on se retrouve à sommeiller sur le plancher!

Le Maire s’absente à Forlun (12.09.18)

– Je cherche le Maire, vous ne l’avez pas vu?
– Quoi, vous n’êtes pas au courant? Vous faisiez la sieste pendant les annonces?
– Quelle annonce? Dites-moi!
– Le Maire Emidan est parti pour Forlun ce matin.
– Forlun? Qu’est-ce qu’il va donc faire dans une si grande ville? Et dans le Royaume d’Urik qui plus est…
– Vous avez dû remarquer l’affluence grandissante à Pereipi; on se croirait en plein centre de Héliosopole par les temps qui courent. Les gens fuient leurs contrées qui se refroidissent jour après jour pour trouver refuge chez nous, et nous n’avons pas de quoi loger tous ces nouveaux arrivants. Ni les nourrir d’ailleurs. On fait comme on peut actuellement, mais Emidan voit loin et a déjà prévu que nous n’aurions plus de quoi subvenir aux besoins de la population dans quelques cycles. Il est parti chercher de l’aide auprès de Forlun pour trouver un moyen d’accueillir les pèlerins.
– Et de nous débarrasser des bandits qui viennent avec?
– Oh, vous savez, j’ai assez confiance en notre bon Maire pour trouver les solutions adéquates. Il a toujours été bon avec nous autres.
– Vous avez raison… Bon, je ne sais pas trop ce que je vais faire de ce présent alors…
– Qu’est-ce que c’est?
– Une pâtisserie dont il raffole qu’on a faite à la maison pour le remercier.
– Le remercier de?
– D’être un si bon Maire. Mais les absents ont toujours tort, que voulez-vous… Vous prendrez bien un morceau?

Loué soit l’Archiviste! (11.09.18)

– Peuple de Pereipi! Je suis Pass, de la Balance. Ne vous êtes-vous jamais demandé ce qui vous permettait de vivre vos vies agréables et sans encombre jour après jour? Ne vous êtes-vous jamais questionnés sur le sens de votre existence en Fan Unita, note monde universel? N’avez-vous jamais eu envie de comprendre pourquoi les plans élémentaires nous sont si peu accessibles? Il n’est qu’une réponse adéquate à ces questions: “L’Archiviste veille sur notre Équilibre à tous”. Tous, c’est-à-dire vous aujourd’hui, mais aussi vos ancêtres hier et vos enfants demain. Mais aussi toutes les créatures dont nous ignorons encore tout qui vivent sur Unita ou sur n’importe quel autre plan. L’Archiviste est garant de notre vie, et c’est en appliquant ses principes en chaque heure du jour que notre guilde, la Balance, aidera chacun et chacune dans son parcours personnel vers l’Équilibre. Aujourd’hui, une menace pèse sur cette Harmonie et la Balance est là pour l’identifier et le combattre avant que nous ne soyons tous mis en danger. Rejoignez-nous, mêlez-vous à la Balance et oeuvrez pour la préservation de l’Équilibre!
– C’est qui? Tu connais?
– Non, jamais entendu parler ni de la Balance, ni de cette personne… Bon, l’Archiviste, c’est un truc bien je crois…
– Tu crois que les soldats vont l’empêcher de parler ainsi sur la place publique?
– On verra bien, écoute… On verra bien…

Au détour d’une ruelle… (10.09.18)

– Je vous jure que je ne sais rien!
– Parle moins fort ou je te tranche la gorge… Bien… Donc tu n’as absolument rien à voir avec cette guilde de bandits?
– Non.
– Et ça, c’est quoi?
– C’est quoi?
– Ça vient de ta poche, Meg’. On a trouvé le même sur le corps d’une détrousseuse pas loin du village. T’as quelque chose à dire?
– J’ai… j’ai reçu ça en cadeau de la part de quelqu’un qui…
– Ma dague va entrer dans ta chair, Meg’, si tu continues à te foutre de moi!
– D’accord, d’accord! Je vous en prie, ne me tuez pas, j’ai rien à voir avec ces histoire de cadavres ou de personnes qui reviennent à la vie dont vous me parlez, mais je connais des voleurs…
– Donne-moi les noms et tu t’en tirera avec un simple mal de crâne.
– C’est comme ça que vous avez eu le mien aussi? La Sorgue connaît son boulot…
– Les noms, Meg’.
– C’est bon, c’est bon! Je vais parler!

On signale une disparition multiple de Squamates en Montagne Faronne (09.09.18)

– Tu me dois 8 Émeraudes, Tak’! Tu as entendu le crieur public?
– Quoi??? Déjà?
– Eh oui mon cher – si j’ose le jeu de mots – ils ont reporté une nouvelle disparition. Encore un Squamate.
– Par Fan Axa, tu vas me tuer à petit feu à me ruiner ainsi! Quelle idée de parier là-dessus, aussi… Enfin, 8 Émeraudes, tu as dit? J’ai pas de monnaie naine, j’ai qu’un Aubier elfe, ça te va?
– Tiens, je te rends un Saphir et on est en ordre. Ça fait plaisir de faire affaire avec toi! … Dis-moi Tak’…
– Toi, t’as la tête d’une fripouille qui veut encore extorquer de l’or à son tavernier. Crache ton morceau.
– Je remets en jeu ton Aubier! Je te parie qu’ils envoient un Ambre pour enquêter officiellement sur cette affaire!
– Un Ambre? Rien que ça? Ici, à Pereipi? Tu crois vraiment qu’ils vont envoyer l’un des plus éminents Squamates dans notre trou perdu pour ça?
– … on parie?

Helyna Arkun démissionne du Rayonnement (08.09.18)

– ” … et tout comme nous pouvons être atteints de Déprime ou de Surdité, nous pouvons aussi subir la Mort. Les Crocs-Morts savent de quoi il est question, puisque leur travail consiste justement à générer cet altération d’état chez des créatures dangereuses pour les rendre moins hostiles, possiblement à jamais, selon nos connaissances actuelles. Et bien moi, Helyna Arkun, affirme que la manœuvre des Crocs-Morts peut être annulée, que la Vie peut être retrouvée et que ce que nous appelons la Mort n’est qu’une altération d’état comme une autre. ”
– Ça a été publié ? Tu as trouvé ça où ?
– Non, c’est un des rares exemplaires qui a été copié à partir des notes de Arkun qu’on a retrouvée à Héliosopole après son départ. C’est une copie illégale évidemment, alors pas un mot !
– Comme toujours. Arkun travaillait pour l’académie là-bas, c’est ça ?
– Oui. Au Rayonnement, le plus grand institut académique de Héliosopole. Elle était enseignante et médecin praticienne. Mais elle a disparu du jour au lendemain, ne laissant derrière que sa lettre de démission et des affaires en vrac… Il paraît qu’elle n’aurait pas aimé qu’on refuse sa publication en la traitant de folle…

Un ivrogne affolé déclare avoir vu une bête inconnue (07.09.18)

– Mais vous l’avez vue?
– Pas de mes yeux, non, mais je l’ai sentie… Je vous jure que je ne mens pas!- Il y a quelques cycles, il a déclaré que sa fille avait été “emportée par un vile gredin”. Il l’avait laissée derrière lui aux abords du village, trop ivre pour se rendre compte qu’il était un père indigne. Ne prêtez pas attention aux dires de ce saoûlard!
– C’est très différent cette fois-ci, je vous l’assure! J’étais parti chercher du bois dans les hauteurs pour réchauffer la chaumière – ma petite est malade, elle ne dort pas la nuit – et j’ai entendu un bruit de pas. Je me suis retourné, j’ai illuminé l’orée de la forêt par un sort, et…
– Et vous l’avez vue?
– Non, je vous dis! Rien du tout! Personne! Mais c’était là, je suis certain qu’il y avait quelque chose. Ça m’a donné des sueurs froides, comme jamais rien ne m’avait ainsi glacé le sang à Pereipi… J’ai aperçu une légère lueur, d’une très petite taille, se déplaçant si vite et sans bruit…
– C’est une Luciole, que vous avez vue, pauvre fou! Un vestige de Fan Luma passé en Unita, rien de plus! Ne nous affolez pas avec vos histoires, nous avons bien assez à faire avec le brigandage et les visiteurs!
– Mais… Mais… Puisque je vous dis que… Écoutez-moi, nous devons lever une battue pour…
– Retournez boire à la taverne et laissez nos oreilles en paix!
– Vos discours font peur au gosses!
– On ne lèvera pas une battue au nom d’un ivrogne qui n’a rien vu d’autre qu’une lueur dans la nuit! Rentrez chez vous et fermez la porte pour quelques jours! Nos voyageurs n’ont que faire de vos paroles insensées!

Le Royaume d’Urik recherche des plantes (06.09.18)

– Vous cherchez aussi des plantes? Vous êtes Herboriste?
– Alchimiste. Et oui, en effet, je cherche des plantes. Des Lumacées en particulier, j’ai encore suffisamment des autres.
– Suffisamment? Vous êtes sûre? Vous n’avez pas dû lire l’annonce, vous… Si?
– L’annonce? Quelle annonce?
– Et bien, là-bas, sur la façade de la Bibliothèque. Ils l’ont collée ce matin. Des Érudits de l’Académie Urikienne. Ils sont à la recherche de toute plante et toute potion qui peut leur être fournie.
– Ah? Et ils en font quoi?
– Le Royaume d’Urik a apparemment débloqué des fonds pour la recherche en Alchimie, Médecine et Transmutation. Ils ont besoin de matières premières et de ressources expérimentales, ils disent.
– Et vous pensez que je devrais leur donner ce que j’ai là?
– Ils prennent TOUT, je vous dis! Vous allez vous faire un sacré paquet d’écus si vous leur vendez tout ce stock. Je n’hésiterais pas une seconde. Allez voir les Marchands, ils seront friands de vos plantes. Même si c’est pas des Lumacées.

GN Necromunda (Warhammer 40K)

SIDH soutient le projet de GN “Necromunda”, inscrit dans l’univers de Warhammer 40K et est heureuse de vous le présenter aujourd’hui!

Informations pratiques

Date: 24-25 novembre 2018 (début du GN samedi à 17:30 et fin dimanche vers 3 heures du matin)

Lieu: Centre scout des Pérouses, Satigny, Suisse

Tarifs :

  • PJ : 60 CHF
  • PJ membre de SIDH : 55 CHF
  • PNJ : 15 CHF

Nombre: 40 joueurs au maximum, 11 PNJ.

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 10 octobre à minuit.

Lien vers l’évènement Facebook dédié au GN.

Synopsis

Ah, Necromunda, un lieu agréable, où il fait bon vivre, avec une ambiance, conviviale. Enfin, ça c’est que vous diraient les nobles. Parce que les ouvriers qui crèvent par milliard dans la Sous-ruche, ils le voient pas. Les gangs qui s’entretuent et s’en foutent des civils, ils le voient pas non plus. C’est plutôt ça la “bonne vie” à Necromunda, en somme. Reste à voir ce qui arrivera avec cette vilaine guerre que préparent les gangs en ce moment. À votre place, j’espère que vous avez soit un bon bunker, soit un coin très discret, ou sinon que vous avez une armée avec vous…

Le GN Necromunda est organisé en partenariat avec SIDH, afin de vous faire découvrir un des mondes les plus impitoyables de la licence Warhammer 40’000 ! Vous pourrez incarner les plus dangereux chasseurs de primes aux membres de gangs les plus violents en passant par des trafiquants d’obscura, afin de vous en sortir vivant, et si possible avec un maximum d’argent ou de pouvoir ! De plus, de sombres secrets se déroulent dans la sous-ruche… À vous de les découvrir, mais en aurez-vous la force ?

Procédure d’inscription

Pour confirmer son inscription, il faut :

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 10 octobre.

L’Empereur vous garde.

“Les 144h de la murder” sont de retour!

Notre semaine d’écriture peut enfin vous accueillir à nouveau!

Les 144h de la murder est un projet lancé en 2017 par un membre de l’association pour stimuler l’écriture de GN petits formats et proposer des activités sur l’année. Suite au grand succès de la première édition, il remet le couvert!

Du samedi 11 août au samedi 18 août, 12 auteurs se retrouveront dans un chalet en France, dans la Vallé d’Aulps, où les crayons et claviers noirciront à vitesse grand V le papier et les écrans.

Quidditch à la Plaine des Jeunes

Dimanche nous étions à la plaine de jeune pour jouer au Quidditch.